On a oublié que les chiens aussi partaient à la guerre !

Quand vous pensez aux animaux, auxiliaires de nos héros pendant la Grande Guerre, vous pensez bien sûr aux pigeons et aux chevaux !

Pourtant, mes ancêtres ont joué eux aussi un rôle très important pendant la guerre, mais beaucoup d’entre nous ne le savent pas.

Les chiens de guerre étaient entre autre chargés de transmettre des informations entre un poste avancé et un poste arrière.

Là où l’homme mettait 45 minutes pour faire 3 kilomètres, le chien de guerre en mettait 10.

Et tous remplissaient leur mission alors qu'un grand nombre de soldats étaient blessés ou tués !

Des chiens pas ordinaires !

Tous les chiens ne pouvaient pas être chiens de guerre. Les critères de recrutement étaient précis et nombreux : Avoir entre 1 et 8 ans, un pelage foncé, mesurer aux épaules entre 40 et 60 centimètres, n’avoir jamais été dressé pour la chasse…

Il fallait en plus de tout cela passer devant une commission qui jugeait de la qualité de l’odorat, de l’ouïe, du respect des consignes, de l’obéissance, de la capacité à ne pas aboyer….

Quelque 20 000 chiens français ont participé au premier conflit mondial . (ce nombre est une estimation...)

On estime que 5300 de mes pairs sont morts en service commandé. Mais la bonne nouvelle est que 10000 finirent la guerre et retournèrent à la vie civile.

Alors s’il vous plait, n'oublions pas !

(Source : Vie en Champagne – septembre 2016 - D’après un article écrit par Mme Bertiaux et les élèves de 1ère L1 du Lycée Marie ce Champagne)

 

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.