Eglise Saint-Nizier

Eglise ,  Site et monument historiques à Troyes
  • En 582, l’évêque Gallomagne apporte à Troyes les reliques de Nizier, primat de Lyon très vénéré dans la région et mort en 573. Il les place à l’église Saint-Maur, construite à la fin du Ve s. qui prend alors le nom de Saint-Nizier.
    L’église actuelle date du XVIe s., sa tour carrée est achevée vers 1619. La remarquable toiture en tuiles vernissées évoque le style bourguignon.
    À l’intérieur de l’église, on admire l’ampleur des nefs gothiques et leur clarté. Les vitraux, ensemble exceptionnel de l’École troyenne, illustrent des sujets de l’Ancien et du Nouveau Testament, ainsi que de l’histoire ou des légendes troyennes. Plusieurs sculptures anonymes sont du début de la Renaissance, dont une Mise au tombeau (au fond à droite), une Pietà polychrome (au fond à gauche) et le célèbre Christ de Pitié (3e chapelle de gauche).
    La place Saint-Nizier, réaménagée en 2001 en zone piétonne, est dallée de pierre d’Étrochey (Bourgogne). Dans les jardins, trois bronzes ont été installés, des œuvres de célèbres sculpteurs d’origine auboise : Paul Dubois (Le Chanteur florentin), Pierre-Charles Simart (Oreste) et Alfred Boucher (L’Enfant à la fontaine) d’après des originaux du musée Saint-Loup.
    Dans les environs, de nombreuses maisons à pans de bois du XVIe s. ont été restaurées.

    Ouverture de l'église au public, de mai à septembre inclus : de 10h à 12h et de 14h30 à 17h (horaires variables selon planning transmis).
  • Environnement
    • En centre ville
  • Médias
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Eglise Saint-Nizier :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Eglise Saint-Nizier, soyez le premier à en laisser un !