HOTEL DU CHAUDRON

Hôtel particulier ,  Site et monument historiques à Troyes
  • Cet ancien hôtel particulier appartenait à la famille Chomedey de Maisonneuve, dont le fils, Paul, part pour le Canada appelé alors « la Nouvelle France ». En 1642, il y fonde Ville-Marie, future Montréal, dont il est le gouverneur jusqu’en 1664.
    Sa soeur, Jacqueline de Chomedey de Chevilly, occupait cet hôtel. Elle le met en partie à la disposition de Marguerite Bourgeoys et de deux de ses compagnes qui désirent former une communauté non-cloîtrée pour honorer la visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. Ces femmes vivaient hors du couvent, « sans voile ni guimpe », une idée très moderne pour l’époque. L’expérience commencée sous l’instigation de l’abbé Antoine Gendret en 1644 est sans lendemain.
    Le registre des baptêmes de l’église Saint-Jean-au-Marché mentionne la naissance de Marguerite Bourgeoys le 17 avril 1620. Cette petite provinciale se lance dans une grande aventure et quitte Troyes pour Ville-Marie en compagnie du gouverneur Paul Chomedey de Maisonneuve, abandonnant ainsi ses biens, sa famille et ses amis. Cette décision la fera entrer dans l’histoire des pionniers du Canada: missionnaire et enseignante émérite, elle fonde alors la Congrégation de Notre-Dame de Montréal, encore active aujourd’hui.
    Son œuvre traversera les siècles comme elle a traversé l’océan. À sa mort en 1700 à Montréal, elle est considérée comme « la mère de la colonie ». L’Église catholique en fait une sainte en 1982.
    Un Centre culturel Marguerite Bourgeoys, associatif, est situé au 38, rue Georges-Clemenceau
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Hotel Du Chaudron :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Hotel Du Chaudron, soyez le premier à en laisser un !