-A +A

Fille du Roi Louis VII et d’Aliénor d’Aquitaine, Marie épouse le Comte de Champagne Henri 1er le Libéral et par ce mariage devient Comtesse Marie de Champagne.

Elle hérite non seulement d’après les écrits, de la beauté de sa mère Aliénor mais aussi de son amour des Arts et des Lettres.

Quand le Comte Henri part guerroyer ou en croisade, hé bien c’est elle qui gère les affaires du Comté.

Tout comme son époux, elle se passionne pour la poésie, elle soutient son ami Chrétien de Troyes et va même jusqu’à le conseiller dans ses créations !

Comme par exemple, l’amour courtois, qu’elle développe en réaction à la brutalité des mœurs féodales : la condition de la femme doit être supérieure à celle de son amant et il lui doit soumission, l’amour doit rester secret, le parfait amant ne désire pas d’autres étreintes…

Et Marie aime faire la fête et réunir les grands seigneurs champenois !!

Elle organise dans son Palais Comtal des cours d’amour, sortes de tribunaux factices où se règlent des litiges amoureux, où l’on étudie les cas moraux et psychologiques qui se présentent et on décide de sanctions !!! 

C’est pour Marie l’occasion de grands rassemblements festifs, joyeux et surtout de faire part du prestige de la cour de Champagne. 

Décidemment cette Marie… Une sacrée bonne Femme !!!!!!!!!

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.