Commune de 6,2km², comptant 3750 habitants, les « Caillotins », elle se situe au Sud-Ouest de l’agglomération troyenne, à 5,4 km du centre-ville de Troyes. A proximité de la rocade, elle est à 8 minutes de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Rosières s’illustre par la diversité des activités proposées, tant culturelles que sportives et par la densité de son enseignement. Pour une commune de cette importance, un élève peut en effet poursuivre ses études allant de la maternelle à Bac +4, sans quitter Rosières. La commune est appréciée pour la proximité des commerces tout comme par son trait champêtre qu’elle a su conserver. 2 fleurs lui ont été attribuées par le label villes et villages fleuris.

Depuis 1937, l’auberge de jeunesse de Rosières accueille les visiteurs avec tout le confort nécessaire, dans des bâtiments modernes mais également un ancien prieuré dédié à Sainte Scholastique depuis 1626.

D’aussi loin que l’on puisse remonter, Rosières-près-Troyes n’a longtemps existé qu’à travers  son château. Les dates précises des fondations du château et du village manquent, mais d’après Courtalon, topographe historique, le village serait réellement né en 1520, autour du domaine. Selon d’autres sources, il existait déjà auparavant, puisqu’en 1520 Pierre de Provins, parlait déjà du village. L’origine du nom de Rosières, loin de provenir des roses du château, désignerait davantage une zone marécageuse « à Roseaux ». Son château est resté une propriété privée depuis sa vente à la Révolution. En place depuis certainement le XIIIe siècle, avenue Ingres, c’est la demeure du XVIe, avec le pont levis, XVIIe et du premier quart du XVIIIe siècle, qui est visible. Il est classé monument historique depuis 1926.

La commune de Rosières est bordée par les bois qui accompagnent le cours d’eau Le Triffoire, sur celui-ci le lavoir est encore visible et témoigne de la vie quotidienne des habitants de Rosières de la seconde moitié du XIXe à la moitié du XXe siècle. A quelques mètres de la mairie, Rosières-près-Troyes rend hommage à ses morts aux combats avec un monument érigé en 1995.

Site internet de la commune