Commune de 15,7km², comptant environ 1740 habitants, les « Coeurlequins », elle est située à 7,6 kilomètres à l’Est de Troyes.La rocade entourant la ville de Troyes dessert directement Creney-près-Troyes ainsi que la D5, la D172 et la D960 conduisant à Brienne-le-Château. La sortie 23 – Thennelières de l’A26 reliant Calais à Troyes se trouve à environ 5 minutes de Creney-près-Troyes.
Pourvue d’une école maternelle et une école élémentaire, d’une médiathèque, possédant deux fleurs du label villes et villages fleuris, disposant de nombreuses associations de culture, loisirs et sportives, Creney-près-Troyes offre un cadre de vie animé et respectueux l’environnement.
Son église Saint-Aventin date pour l’essentiel du XVIe siècle. Classée monument historique en 1907 ainsi que ses vitraux du XVIe depuis 1894, ces derniers témoignent d’une qualité de composition tant que d’une finesse des détails inspirés des vitraux de l’église de la Madeleine à Troyes. L’église conserve un mobilier en partie classé monument historique, notamment un reliquaire de Saint Aventin en chêne doré du XIXe, deux reliquaires en chêne peint et doré en forme de tombeau datant du XVIIIe et un aigle lutrin en chêne taillé, peint et doré du XIXe.
A côté de l’église un obélisque rend hommage aux morts au cours de la guerre de 1870, de la guerre d’Algérie, et de la première et de la seconde guerre mondiale.
Creney-près-Troyes a été fortement marqué par la seconde guerre mondiale et a érigé en 1946 un monument aux morts saisissant, à l’ouest de la commune, dans l’allée des Martyrs. Un piédestal supporte une sculpture figurant un résistant fusillé. Une plaque en bronze scellée dans la pierre est gravée des noms des 4 fusillés du 22 février 1944 et des 49 exécutés du 22 août 1944. En 1994, une stèle a été placée sur le site funeste et 53 arbres ont été plantés en mémoire de ces martyrs. 

Site internet de la commune

Hébergements

Restauration