Commune de 24km², comptant environ 500 habitants, les « Cosins », elle est située à 17,5 km au Sud-Ouest de Troyes et desservie par la D53 et la D34. Installée à une dizaine de kilomètres de la N77 et de la sortie 20 – Torvilliers de l’A5, elle est à grande proximité des axes en provenance d’Auxerre et Paris.

Pourvue d’une école maternelle et élémentaire, la ville est également rythmée par la vie de ses associations. Les animations cosines organisent régulièrement des festivités rassemblant la commune, l’amicale des sapeur- pompiers participent aux évènements et s’occupent des feux de la Saint-Jean et de l’animation de noël. En parallèle de ces grandes animations, tous les mardis, le club des ainés ruraux se réunit.

L’église de l’Assomption élevée entre 1750 et 1760 est la nouvelle élévation de deux autres églises construites sur un autre terrain et effondrées en 1705 et 1749. Malgré sa construction au XVIIIe siècle, l’architecture rappelle les constructions précédentes avec les croisées d’ogives au plafond. Néanmoins, l’église est marquée par le XVIIIe siècle et l’engouement pour l’antiquité gréco-romaine : pilastres et frontons encadrent le portail d’entrée et ponctuent l’élévation intérieure. Le néo-classicisme s’allie avec l’architecture religieuse. Pour tous ces précieux témoignages de l’art du XVIIIe siècle, l’église est classée monument historique en 1986. Une vingtaine d’objets conservés dans l’église de Vauchassis sont classés monuments historiques dont le maître-autel en marbre rouge et gris du XVIIIe, un panneau de bois peint, Ecce Homo, daté du 1er quart du XVIIe et issu de l’école hollandaise, une huile sur toile, L’immaculée conception, daté du XVIIIe siècle et exécuté d’après Edme Bouchardon et un retable en bois du XIXe siècle.

Au centre du village, devant la mairie, un poilu porteur de drapeau s’élève sur un socle en mémoire des morts de la première, mais également de la seconde guerre mondiale.