Commune de près de 19km², comptant environ 1100 habitants, les « Clériciens », est située à 17km au Sud-Est de Troyes et desservie par la D1, D21a et la D49. Elle est à 8 minutes de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Pourvue d’une école maternelle et d’une école primaire, Clérey offre également aux habitants l’accès à une bibliothèque et un stade. Des associations proposent des activités sportives, d’autres proposent de participer à des jeux de sociétés, d’organiser les festivités ou encore rassemblent les parents d’élèves des écoles de Clérey. Le plan d’eau « Les terres rouges » accueille baigneurs et amateurs d’activités nautiques en famille ou en groupe, pour une journée ou plusieurs grâce au terrain de camping.

L’église Saint-Pierre-ès-liens date du XIIe-XIIIe siècle, aux prémices de l’art gothique, des remaniements ont ensuite été apportées au XVIIe et XIXe siècle. Elle est classée monument historique depuis 1926. Une chapelle, dite chapelle du Rosaire a été conçue à la fin du XVIe siècle, une inscription peinte précise la date de 1588. L’autel en bois sculpté est surmonté d’un retable flamand. Son mobilier est en partie classé monument historique, notamment son plafond en bois peint représentant un fond céleste sur lequel se dessine des anges, les quatre évangiles aux coins et Saint-Dominique recevant le rosaire au centre, le tout est daté du XVIIe siècle. Des statuettes de saints en calcaire polychromé daté du XVIe siècle, un Christ en croix en bois polychromé d’1m70 sur 1m25 daté du XVIe et une sculpture de la Vierge à l’enfant en bois haute de près d’1m20, comptent également parmi les objets classés.


Clérey est traversée par la Seine et plusieurs lavoirs ponctuent encore ses rives. Ils témoignent de la vie sociale de la commune pendant près d’un siècle, des années 1850 à 1950. Entre le n°8 et le n°10 rue du Lac, le lavoir construit en 1920 subsiste encore et a été restauré en 2000 pour ne pas perdre l’histoire du quotidien remontant à moins d’un siècle. Une plaque commémorative insérée dans un relief architectural conçu sur l’ancienne mairie en 1920 rend hommage aux « Morts pour la patrie » des première et seconde guerres mondiales.

Site internet de la commune