Commune de 6,7km², comptant environ 340 habitants, les « Tanoclariens », elle est à 12,3. km à l’Est de Troyes. Desservie par la D48, la D161 et la D690, elle est à 2 minutes de la sortie 23 – Thennelières de l’A26 reliant Calais à Troyes. 

Thennelières dispose d’une école élémentaire, et ses associations sportives et le comité des fêtes participent au bon vivre de la commune. Elle est reconnue comme étant une commune du parc naturel régional de la forêt d’Orient. Thennelières offre un cadre de vie singulier où protection de l’environnement naturel et sauvegarde du patrimoine historique vont de pair avec le développement économique. Les bâtisses rurales typiques de la campagne auboise, façonnées de briques et de poutres, sont ponctuées d’habitations plus modernes.

Rue du 14 Juillet, se trouve l’église dédiée au pape Léon III. Nef romane (Xe-XIIe siècles), abside et transept du XVIe siècle, restaurée entièrement au XIXe siècle, l’église est toujours entretenue aujourd’hui. L’élancement de son clocher et de sa toiture, mêlé aux pans de bois de l’auvent, et à la pierre de taille lui procure un charme champêtre. Les vitraux du XVIe ont été classés monuments historiques en 1908, outre le témoignage de l’art verrier du XVIe siècle, certains comptent parmi l’héritage du mécénat de la famille de Dinteville. L’un des membres de famille de Dinteville repose en partie dans l’église de Thennlières. Sous une plaque funéraire en marbre blanc et noir, incrustée de cuivre, classée monument historique, datée de 1531, gisent les cœurs de Gaucher de Dinteville et d’Anne du Plessy. D’autres éléments du mobilier de l’église de Thennelières sont également classés monuments historiques, dont un buste reliquaire d’un saint évêque en bois polychromé daté du XVIIIe et le gisant sculpté de Louise de Coligny aux traits si réalistes qu’il a été effectué de son vivant ou d’après un masque mortuaire, daté de la fin du XVIe, il est en marbre blanc et repose sur une plaque de marbre noir.

Aux côtés de l’église, le monument aux morts de la première guerre mondiale présente la croix de guerre et la palme de la victoire sculptées sur un obélisque.