Commune de 16,4km², comptant 510 habitants, les « Laignerans », est à 11,1 km au Sud-Ouest de Troyes. Desservie par la D83, la D94 et la N77, elle est située à 9 minutes de la sortie 20 – Torvilliers de l’A5 en provenance de Paris.

Constitué du bourg et du hameau Les Grandes Vallées, Laines-aux-bois est au bas de la colline du site historique de Montaigu et aux portes du Pays d’Othe. Avec le mont boisé d’un côté et sa plaine recouverte de champs de l’autre, Laines-aux-bois se compose d’un paysage naturel exceptionnel. Animée par ses habitants et par les services proposés par la commune, tels que son école primaire ou sa bibliothèque, Laines-aux-bois est une commune où il fait bon vivre.

Au centre du village, aux côtés de la mairie, l’église Saint-Pierre-ès-liens, datée du XVIe siècle, son portail sud est classé monument historique depuis 1955. Flamboyant, il a été en partie détruit par les inondations de 1910, dont il est survivant avec la première travée et le clocher. Elle renferme nombre de sculptures classées monuments historiques à titre d’objets, tels que : une Piéta, une Sainte-CatherineSaint Roch et Saint Antoine, datant du XVIe siècle, une Sainte-Marguerite du XVe ou encore un Saint Evêque et un Saint Nicolas du XVIIe siècle.

Dans le cimetière, un monument aux morts est érigé en souvenir des victimes de la première guerre  mondiale. En provenance du bourg de Laines-aux-bois, peu avant l’entrée dans le hameau des Grandes Vallées, des haies séparent de la route le monument aux morts rendant hommage aux résistants de « LIBE-NORD », fusillés et victimes de la seconde guerre mondiale. Sur un piédestal, une colonne cannelée se terminant par la croix de Lorraine, est entourée par quatre hommes au torse amaigri, les mains liées dans le dos se tenant droit face à leur funeste sort.

Hébergements