Commune de 3,5km², comptant environ 505 habitants, les « Islois », est située à 12,2 km du centre-ville de Troyes. Desservie par la D93, la D123 et la D444, Isle-Aumont est à moins de 5 minutes de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Isle-Aumont offre des équipements sportifs et de loisirs aux associations, services et habitants de la commune. Une école est ouverte à Isle-Aumont et fonctionne avec le regroupement des communes de Saint-Thibault, Cormost et les Bordes-Aumont. La commune se situe dans la Champagne humide où les vieilles bâtisses rurales et les arbres fournis ponctuent les champs légèrement vallonnés.

Au centre du village, une butte a fait et continue de faire la renommée d’Isle-Aumont. Au temps des Mérovingiens, au Ve siècle, était construit  l'un des premiers établissements monastiques de la Gaule. Au XIe et XIIe siècles est aménagé un château, domaine des comtes de Champagne. Aujourd’hui encore visible, l’église dédiée à Saint-Pierre laisse encore voir le sanctuaire carolingienen contrebas du chœur (Xe siècle), la nef bénédictine (XIIe siècle), et une nef gothique (XVe-XVIe siècle). Une nécropole d’un millier de sépultures a été mise au jour dans les années 1960 par Jean Scapula, et est aujourd’hui en partie exposée dans cette église. Ce site, classé entièrement monument historique en 1967, impose Isle-Aumont dans une dynamique touristique qui permet de faire connaître cette terre qui a vu et qui garde encore aujourd’hui les traces de sa vie au cours des siècles. Des sculptures en bois en majorité de l’école troyenne, et notamment un Christ de sérénité possiblement offert par Saint-Louis, font de cette butte historique un véritable musée.

En contrebas, le monument aux morts de la première guerre mondiale marque une suite de l’histoire qui a touché de près Isle-Aumont.