Commune de 19,6km², comptant environ 400 habitants, les « Montsuzanois », elle est à 20,6 km au Nord de Troyes. Desservie par la D8 et la D9, elle se situe à moins de 10 minutes de la sortie 22 – Charmont-sous-Barbuise de l’A26 reliant Calais à Troyes.

Montsuzain fait partie du regroupement pédagogique avec les communes de Voué et d’Aubeterre. Montsuzain est en grande partie composé de champs, mais le village s’est construit autour d’un bois développé le long du cours d’eau La Barbuise. Des bâtisses rurales, à briques apparentes, ou des corps de fermes à charpente de bois, modèlent le paysage champêtre de Montsuzain.

L’association de sauvegarde du patrimoine de l’église de Montsuzain anime et veille à la protection de l’édifice. L’église de la Conversion-de-Saint-Paul se trouve au centre du village, à quelques mètres de la mairie, et date du XVIe siècle pour l’essentiel. Les quatre piliers du transept sont du XIIe siècle et forme un carré visible jusqu’à la formation du clocher. Deux chapelles pentagonales façonnent le charme de cette église. Ses vitraux du XVIe sont classés monuments historiques depuis 1913.

Sur le bas-côté de l’église, le monument rendant hommage aux morts de la première guerre mondiale présente sur un piédestal, une statue métallique d’un poilu en armes. Rue du stade, aux côtés du pont traversant La Barbuise, une stèle et une plaque commémorent les 75 soldats qui, pour protéger les habitants et ne pas abdiquer, sont tombés au combat le 15 juin 1940.