Commune de 17,50km², comptant environ 450 habitants, les « Mesnilois », elle est située à 25,6 km au Sud-Est de Troyes. Desservie par la D43 et la D619, elle est à une vingtaine de minutes de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Le label Pavillon Bleu qui lui a été attribué certifie la qualité exemplaire de son environnement. Port de plaisance, auberges, accès direct aux plages du lac d’Orient, structures accueillant diverses activités sportives nautiques et autres comme le basket, le handball ou le tennis participent à l’accueil des touristes. Le label villes et villages fleuris lui a également décerné trois fleurs démontrant notamment la qualité de vie de Mesnil-Saint-Père.  De plus, depuis le changement total du cadre de vie en 1966 avec la construction du lac, de nombreuses rénovations ont été entreprises, notamment sur les maisons à pans de bois. La mairie située sur la D43 donne l’exemple en présentant une façade rose et grise redonnant tout l’éclat à la structure apparente de la bâtisse. Des sentiers de randonnée et vélo-voies permettent de se déplacer aisément dans le village et de profiter du cadre naturel exceptionnel qu’offre cette commune du Parc naturel régional de la forêt d’Orient.


L’église Saint-André située rue de la mission à quelques mètres de la mairie, témoigne de la vie de Mesnil-Saint-Père au XIIe siècle. Retouchée au XVIIe et au XVIIIe siècle elle est aujourd’hui fermée pour des raisons de sécurité, il est toujours possible de l’admirer de l’extérieur. Elle est inscrite depuis 1982 à l’inventaire des monuments historiques.

Près de l’église, un obélisque portant le coq gaulois et la croix de guerre, commémore les victimes de la première guerre mondiale. Dans l’impasse des Martyrs, donnant sur la D43, peu après l’entrée du village en provenance de Troyes se dresse un second monument aux morts. Il commémore la date du 28 août 1944 et les 24 fusillés mesnilois  en représailles de la libération. Une femme se dresse sur le monument et pleure ces morts. Image de la veuve, de la mère, et de toutes les femmes qui ont perdu ces hommes. L’auteur du monument est inconnu mais il a su rendre l’émotion de cet évènement tragique dans la sobriété et la dureté du traitement du vêtement et la douceur du geste de recueillement. 

Site internet de la commune