Commune de 5,6km², comptant un peu plus de 160 habitants, les « Javernandats », est à 20 km au Sud-Ouest de Troyes. Desservie par la D34, la D188 et la N77, elle est située à 16km de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Aux portes du Pays d’Othe, le village de Javernant est composé de bois vallonnés et de plaines où les champs s’étendent vers l’horizon. Le cadre rural de la commune est animé par le bon vivre de ses habitants.

L’église de l’Assomption de la Vierge datée du début du XVIe siècle se trouve le long de la D34. Inscrite aux monuments historiques depuis 1926, ses vitraux du XVIe sont classés depuis 1913. Les vitraux anciens ont été rassemblés dans les verrières et forment aujourd’hui des panneaux composites, où on peut reconnaitre par exemple la Genèse inspirée de la verrière de la Madeleine à Troyes. L’arbre de Jessé a été réalisé lui en s’inspirant des cartons de l’église des Noës. Le portail flamboyant – c’est-à-dire usant de détails qui prolifèrent vers le haut, animant le décor sculpté et renvoyant à l’image d’une flamme - de la façade de l’église de Javernant est à double baies au centre desquelles un trumeau renferme dans une niche un Christ au Calvaire assis. L’église renferme un mobilier aussi divers que de qualité : un aigle lutrin datant du premier quart du XIXe, une statue en bois de Saint-Vorles sauvant un enfant des flammes de la fin du XVIe, un fauteuil de chœur style Louis XVI, ou encore dalle funéraire à destination de Jacques le Pitancier du XVe siècle. Ceux-ci, et nombre d’autres, sont classés monuments historiques à titre d’objets.

A ses côtés, le monument aux morts rend hommage aux neufs Javernandats morts pour la France lors de la première guerre mondiale. 

Site sur la commune