Commune de 2km², comptant un peu plus de 310 habitants, est à 20,4 km au Sud-Ouest de Troyes. Desservie par la D34 et la N77, elle est située à 16km de la sortie 21 – Saint-Thibault de l’A5 en provenance de Paris.

Village verdoyant, Crésantignes est étendu le long de La Mogne. Crésantignes est un village champêtre où les maisons à pans de bois et à briques apparentes, sont ponctuées de corps de ferme et de lotissement plus modernes, le tout participant au charme du village, animé par ses habitants.

Le Musée du Passé Simple, situé au centre du village sur la rue principale, accueille les visiteurs dans ses salles consacrées aux outils et ustensiles du passé rappelant le quotidien et coutumes d’autrefois. Ce musée s’attache à laisser vif le souvenir d’un passé pas si lointain, et les nouvelles acquisitions ne manquent pas d’arriver dans ses murs. A 200m, ruelle de l’étang, le lavoir érigé dans les années 1850 en briques, rappelle le quotidien des habitants de Crésantignes qui concorde avec les grands principes hygiéniques amorcés au cours de la seconde moitié du XIXe siècle.


A ses côtés, l’église Saint-Sébastien, datée de 1780, est typique des constructions du XVIIIe siècle avec sa nef accompagnée de bas-côté, sans transept. Elle renferme un mobilier riche, notamment un retable en calcaire polychromé, ramené de la collégiale de Lirey en 1828 lors de sa destruction. Classé monument historique en 1908, il représente la Passion du Christ et date de la 2eme moitié du XVIe siècle. Des sculptures de saints, comme une statuette reliquaire du Saint-Fiacre, datée du XVIe, ou un lutrin surmonté d’un aigle daté du XVIIIe sont également classés monuments historiques à titre d’objet. Une statuette de Vierge à l’enfant en marbre blanc doré, datée du XVIe siècle, classée monument historique depuis 1913, et intégrée dans l’autel de la chapelle de la Vierge en calcaire polychromé et doré du XVIIIe, a été présentée à l’exposition « Le Beau XVIe siècle : chefs-d’œuvre de la sculpture en Champagne ».

Aux côtés de l’église, deux plaques en marbre noir commémorent les première et seconde guerres mondiales et rendent hommage à leurs victimes.