Les Templiers

L'Ordre des Templiers

L'Ordre des Templiers : en 1118-1119, Hugues de Payns, Geoffroy de Saint Omer et 7 autres compagnons créent une milice (composée de moines chevaliers) pour surveiller la route des pèlerins et consolider des acquis de la première croisade (prise de Jérusalem en 1099).

Les "pauvres chevaliers du Christ" sont logés par le roi Baudoin II dans l'aile de son palais jouxtant la mosquée "El Aqsa", érigée à l'emplacement de l'antique temple de Salomon. Les croisés ont très tôt assimilé "El Aqsa" au "Temple de Salomon", dont les substructions subsistent, et ils en prirent assez vite le nom.
L'ordre prit un essor considérable tout au long du Moyen Age, jusqu'à sa disparition en 1314 à la mort de Jacques de Molay, dernier grand maître de l'ordre des Templiers.
Leur confrontation avec l'Orient apporta de nombreux savoirs à l'Europe de l'Ouest. Les Templiers devinrent les principaux financiers (exploitation des commanderies, de foires, de terres) et maîtres d' oeuvre (Cathédrales...) du Moyen-Age.

L'Ordre du Temple est né à Jérusalem mais puise ses origines en Champagne-Méridionale (l'Aube actuelle).

En effet, Hugues de Payns est né au Château de Payns vers 1070 (commune d'environ 900 habitants de nos jours proche de Troyes). C'est à cette époque que les Turcs vont envahir Jérusalem. En 1095, le Pape Urbain II convoque un concile où il exhorte les croyants à délivrer le tombeau du Christ des mains des Turcs.
Quelques mois plus tard plusieurs armées partent d'Occident (avec probablement Hugues de Payns). Après trois années de guerres impitoyables, les Croisés prennent Jérusalem le 15 juillet 1099.
Seulement, le petit royaume de Jérusalem soudain créé n'est pas assez peuplé, et la plupart des pèlerins qui vont venir, sont régulièrement attaqués et massacrés.
Devant ces actes de barbarie, Hugues de Payns et son compagnon Godefroy de Saint Omer décident de créer une milice dévouée corps et âme à la cause chrétienne (1119).
En 1127, Hugues de Payns demande au Pape de convoquer un concile qui officialiserait la fondation de l'ordre du Temple. Cette même année, le Comte Thibaud de Champagne fait don d'un domaine qu'il possédait.
En 1129, l'ordre reçoit la reconnaissance tant attendue par les autorités du Royaume et de la Chrétienté. Hugues de Payns décèdera probablement d'une mort naturelle en 1136.
Une importante commanderie templière fut créée à Payns au XIIe s. dont l'emplacement et la mise en valeur n'avaient jamais été révélés.

En 1997, une Fondation crée spécialement pour valoriser le patrimoine local avec l'aide de la commune de Payns, ouvre un musée dans une vieille ferme rénovée afin de faire découvrir l'histoire du fondateur de l'Ordre. Puis en 1998, la fondation sollicite les autorisations de la DRAC (Direction Régionales des Affaires Culturelles) de Champagne Ardenne pour faire fouiller le site présumé de la Commanderie Templière de Payns.
Celle-ci revêt une importance considérable car elle fut implantée par le fondateur des Templiers sur une partie de ses propres terres. Elle est en quelque sorte le prototype des commanderies templières en Occident.
Ce sondage a consisté en un gros décapage qui a permis de mettre à jour l'ensemble des fondations de la chapelle de la commanderie avec son dallage multicolore du XIIe s. ainsi que des traces des bâtiments annexes.

De plus, le rebouchage du site a permis la découverte d'un trésor monétaire de deniers médiévaux en argent dénombrés à environ 650 exemplaires. Selon la loi en vigueur, l'ensemble de la découverte a été confié à la DRAC pour être étudié par un spécialiste. Il devrait être ensuite restitué au Musée Saint Loup de Troyes et probablement une partie au Musée Hugues de Payns.

 

Renseignements et visite du Musée
www.huguesdepayns.fr